Les autres modèles

Au delà du soutien-gorge et de la culotte, le terme lingerie regroupe de nombreux modèles, certes moins portés, mais pourtant souvent mis à l’honneur par les magazines féminins pour leur atout séduction indéniable. Voici les principaux :

  • Le « Porte-jarretelles » (image 1) est un pièce de lingerie qui fait le tour de la taille, s’attache le plus souvent dans le dos, et a pour vocation de maintenir une paire de bas grâce à des jarretelles positionnées sur le haut des cuisses.
  • Le « Serre-taille » (image 2) est un porte-jarretelles qui serre la taille (cqfd…) grâce à une pièce de lingerie qui remonte plus haut. Les jaretelles d’un serre-taille peuvent être amovibles, car on peut le porter uniquement pour marquer la taille. Certains se portent même en prêt-à-porter.
  • Le « tanga porte-jarretelles » (image 3) intègre un tanga et un porte-jarretelles en une seule pièce. Le « slip porte-jarretelles » et le « string porte-jarretelles » fonctionnent de même.

 

  • La « Guêpière » (image 4) est une pièce de lingerie de séduction qui se porte le plus souvent avec des bas, même s’il est parfois possible d’en ôter les jarretelles. Sa découpe sur le devant est généralement conçue pour présenter les jarretelles dans la continuité de la pièce et créer un visuel harmonieux.
  • Le « Bustier » (image 5) est proche de la guêpière, mais propose une découpe droite devant sur le bas. Certains modèles de bustiers pour femme proposent des jarretelles amovibles.
  • Le « Corset » (image 6) tient sa spécificité du laçage dans le dos qui est très féminin et permet de l’ajuster comme bon nous semble. Il propose le plus souvent une structure avec des baleines relativement rigides et une maille épaisse. Certains modèles proposent des jaretelles amovibles.
  • Les « Bas » (image 7) traditionnels se portent avec un porte-jarretelles, un serre-taille ou une guepiere. De nombreuses femmes disent se sentir « plus femme » lorsqu’elles en portent.
  • Les « Bas up » ou « Bas jarretières » ou « Bas silicone » (image 8) ont l’avantage de pouvoir se porter seuls et de tenir seuls grâce à une bande (ou plusieurs) de silicones situées en haut des bas. A essayer une première fois chez soi pour vérifier qu’ils ne glissent pas…

Vous avez déjà porté une de ces pièces de lingerie ? Ou vous en portez régulièrement ? Partagez votre expérience, vos astuces, vos conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *